Bien vendre sa voiture, ce qu’il faut savoir !

Notre voiture sera toujours la plus belle à nos yeux, et pourtant, il faut bien souvent s’en séparer à un moment donné. Chacun a ses raisons. Peur de la décote, peur d’un éventuel manque de fiabilité, fin du crédit ou de la garantie, modèle devenu trop petit pour la famille, un nouveau modèle qui plait plus vient de sortir…
Si l’heure est venue de la mettre en vente, vous vous demandez peut-être « Comment bien vendre ma voiture ? ». Au fil de ce guide, nous allons vous donner les clés et vous aider à faire votre choix entre la vente à particulier et la vente à professionnel.


Une multitude d’éléments pris en compte pour estimer votre voiture mais une donnée incontournable : la cote Argus®

Que vous achetiez une voiture d’occasion ou que vous vendiez la vôtre, vous n’y échapperez pas. Vous aurez forcément besoin de sa cote Argus®. Cote de référence des véhicules d'occasion à destination des professionnels et du grand public, elle est une marque déposée par l’hebdomadaire L'Argus®, et fut longtemps la seule cote automobile disponible en France.

Référence pour les professionnels du secteur automobile (constructeurs, distributeurs, négociants, marchands, ...), elle est également utilisée par les professions réglementées (notaires, avocats, huissiers, experts-comptables , ...), par l’administration (fisc, police, justice, douanes, ...) ou encore pour certains métiers spécifiques comme les assureurs.

Fondé en 1927, le journal L'Argus® de l’automobile et des locomotions comprend dès son premier numéro un tableau des cours des voitures d’occasion. Avec l'évolution des systèmes d'information, la cote Argus® fut accessible sur Minitel entre 1985 et 2012. Elle est disponible sur Internet depuis 1997 et sur application mobile depuis 2011. La cote Argus® n’est pas gratuite. Son obtention est payante, pour un particulier comme pour un professionnel.

Pour en savoir plus sur la cote Argus®, découvrez la vidéo.


Vaut-il mieux vendre sa voiture à particulier ou à professionnel ?

Pour le vendeur, une chose est sûre, il souhaitera toujours vendre sa voiture au meilleur prix. Sur ce point, et comme on a pu le voir plus haut, la cote Argus® fait souvent office de référence. Mais il existe d’autres bases de données professionnelles estimant la valeur de marché d’une voiture. Ces bases de données tiennent compte de nombreux indicateurs comme le modèle et les options de la voiture, sa date de mise en circulation et son kilométrage, son état mécanique et de carrosserie, mais aussi de sa diffusion et du niveau de concurrence sur le marché.

La vente à particulier :

De manière générale, c’est bien en vendant votre voiture à un particulier que vous en récupérerez le meilleur prix. Cependant, en passant par les petites annonces, une vente de voiture peut être fastidieuse. Lorsqu’on publie l’annonce de sa voiture sur un site comme Leboncoin, La Centrale, ParuVendu, L’Argus® ou autre, il faut s’attendre à devoir répondre aux multiples questions des personnes intéressées, prévoir des créneaux horaires pour les visites, et fournir un historique du véhicule le plus limpide possible pour rassurer le potentiel acheteur. En vendant à un particulier, vous aurez également l’obligation de présenter un contrôle technique de moins de 6 mois, et les démarches administratives, notamment auprès de l’ANTS, seront à votre charge.

La contrepartie de la vente au meilleur prix résidera alors dans la sécurité de la transaction. Nous vous conseillons d’être très vigilent concernant le paiement de votre voiture. De nombreuses escroqueries, notamment celles aux faux chèques de banques, sont recensées chaque mois par les autorités. Dans la mesure du possible, faites authentifier un chèque de banque par celle qui l’a émis, ou encore envisagez des solutions de paiement sécurisées comme par exemple Paycar (partenaire Leboncoin), CashSentinel (partenaire La Centrale) ou encore Depopass.


La vente à professionnel :

En vendant sa voiture directement à un concessionnaire, à un garage automobile ou encore à un service professionnel de reprise de véhicules, les démarches sont nettement simplifiées. Premièrement, le contrôle technique n’est pas obligatoire. Aussi, vous n’avez pas à vous occuper des démarches de changement de propriétaire pour le certificat d’immatriculation (carte grise) puisque le professionnel qui vous reprendra votre voiture s’en chargera à votre place.

Concernant le montant de la reprise de votre voiture, il est vrai qu’il est souvent plus bas chez un professionnel que via la vente à un particulier. Pour expliquer cela, il est important de garder en tête qu’un professionnel dépensera très probablement de l’argent pour remettre en état votre voiture avant de la revendre, qu’il a lui aussi des frais de fonctionnement, et qu’il se doit de faire une marge suffisante pour faire perdurer sa société. A la revente, il devra également garantir le véhicule, gage de sécurité pour le futur acheteur et potentielle prise de risque pour le professionnel.

Pour conclure et vous aider à faire le choix entre la vente de votre voiture à professionnel et la vente à particulier, nous vous conseillons donc de déterminer où vous souhaitez vous placer entre la simplicité et la sécurité de la transaction, et le meilleur prix de vente de votre voiture.


Vivez l'expérience Starterre ! Voiture zéro km et occasion, utilitaire, pick-up, camping-car, transport de chevaux,…